Résultats des premiers appels à projets de l’I-SITE ULNE : Centrale Lille se distingue avec 3 projets

Une voiture de course électrique de type formule 1 à Centrale Lille
15 janvier 2018
Knowledge summit en Inde : un accord signé par Centrale Lille
12 mars 2018

Résultats des premiers appels à projets de l’I-SITE ULNE : Centrale Lille se distingue avec 3 projets

L’I-SITE Université Lille Nord-Europe (ULNE) a clôturé sa première vague d’appels à projets lancés en septembre 2017. Avec cette première enveloppe de plus de 3,5 millions d’euros et le soutien volontariste de la Métropole Européenne de Lille (MEL), elle vient renforcer (sustain) l’excellence des recherches lilloises, étendre (expand) leur périmètre et favoriser leur valorisation.

En réponse aux trois premiers appels à projets «Sustain», «Expand» et «Prématuration», 112 dossiers de candidature issus des établissements fondateurs et partenaires de l’I-SITE ULNE ont été soumis.

Le jury de ces premiers appels à projets était constitué de Gilles Blancho (Faculté de médecine, Université de Nantes), Thomas Delzant (IRMA, Université de Strasbourg), Karine De Oliveira Vigier (IC2MP, Université de Poitiers), Jean Girard (Université Paris Descartes), François Jouen (Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris), Ann Carine Vandaele (Université libre de Bruxelles) et François Weiss (LMGP, Grenoble INP) et a décidé de distinguer 23 projets.

Sur les 23 projets primés, Centrale Lille se distingue plus particulièrement dans la catégorie “Prématuration” avec 3 projets sur 8 qui seront financés à hauteur de 70 k€ chacun afin de soutenir l’innovation et le transfert vers le monde économique :

Le projet “Upscaling of the synthesis of Allyl alcohol from Glycerol” coordonné par Benjamin Katryniok, Maître de Conférence, Unité de Catalyse et Chimie du Solide (UCCS)
Le projet “Furfural catalytic oxidation to furoic acid” coordonné par Sébastien Paul, Professeur des Universités, Unité de Catalyse et Chimie du Solide (UCCS)
Le projet “Development of an ultra-low energy magnetoelectric memory cell at the micron scale” coordonné par Nicolas Tiercelin, Chargé de Recherche-HDR CNRS, Institut d’Electronique, de Microélectronique et de Nanotechnologie (IEMN)
Télécharger le communiqué de presse.