Un élève de l’Ecole Centrale de Lille prend part à une simulation martienne

Nos élèves-ingénieurs boostent la capacité d’innovation des entreprises !
9 avril 2018

Un élève de l’Ecole Centrale de Lille prend part à une simulation martienne

Antoine Bocquier, élève-ingénieur à l’Ecole Centrale de Lille, est actuellement en année de césure et a participé en décembre 2018 à une mission de simulation martienne analogue, organisée par la Mars Society dans un habitacle installé dans le désert de l’Utah (Etats-Unis).

Antoine a pris part à un équipage ingénieur de 7 personnes. Le projet sur lequel il travaille vise à modéliser, puis mesurer les échanges énergétiques de l’habitat martien (externes ainsi qu’internes). Antoine projette notamment de mettre au point un modèle robuste qui sera physiquement applicable à un réel habitat martien, en modifiant les paramètres environnementaux. A terme, le couplage de capteurs et du modèle permettra de faire de la détection de pannes et d’avoir un bâtiment intelligent.

Son projet est soutenu par deux enseignants-chercheurs de Centrale Lille, qui lui prêtent du matériel et le conseillent d’un point de vue scientifique. Il a par ailleurs obtenu le soutien financier de la Fondation Centrale Initiatives.

Passionné, Antoine s’intéresse à la recherche sur la vie sur Mars qui avance à grands pas, avec des domaines très divers explorés dont celui des échanges d’énergie entre un bâtiment et son environnement, avec le développement des notions de smart building. Il prouve également qu’il est possible de s’engager dans des projets d’exploration spatiale au cours de ses études et de participer à des expérimentations de vie martienne. Outre son projet avec la Mars Society, il a été embauché par Ispace, start-up japonaise basée au Luxembourg et spécialisée dans les modules de déplacement lunaire (robots, vaisseaux, etc.).

A suivre…

X
X
X