Axe : Procédés Catalytiques Durables

Cet axe stratégique a pour objectif la conception, la mise au point et l’optimisation des procédés catalytiques de l’industrie de demain pour les secteurs de la chimie et de l’énergie.

Les produits issus de ces procédés couvrent une très large gamme d’applications qui répondent à des préoccupations sociétales majeures telles que l’alimentation, la santé, les matériaux, le transport ou encore l’énergie pour n’en citer que quelques-unes. Ces procédés se veulent plus sûrs, plus économes en matière première et en énergie et plus respectueux de l’environnement que ceux mis en oeuvre actuellement.

Ces innovations scientifiques participeront à la lutte contre le changement climatique en permettant une réduction massive des émissions de composés nocifs à la planète (y compris le CO2) et tiendront un rôle central dans le déploiement annoncé de la bioéconomie aux échelles régionale, nationale et internationale, notamment en s’implantant au cœur des bioraffineries du futur.

L’activité de Centrale Lille au sein de cet axe stratégique s’inscrit pleinement dans le HuB 2 « Science for a Changing Planet » du projet I-SITE ULNE (Université Lille Nord-Europe), ainsi que dans les grands enjeux scientifiques, technologiques et sociétaux « Energie propre, sûre et efficace » et « Changement climatique & Bio-économie ».

Pour atteindre ces objectifs une approche originale et extrêmement efficace a été imaginée. Elle s’appuie sur l’accès aux outils de l’Equipex « REALCAT » installé dans les murs de Centrale Lille. En effet, l’utilisation d’outils robotisés/parallélisés de criblage haut-débit, associée à des méthodes statistiques, telles que les plans d’expérience, permet une accélération tout à fait spectaculaire des découvertes en catalyse. Les temps de développement des procédés sont en effet et a minima réduit d’un facteur dix et, ce, à coût constant.

Pour les 5 années à venir, les priorités suivantes ont été définies :

Valorisation de composés issus de biomasse non comestible
Production de carburants et de vecteur énergétique propres
Valorisation chimique du CO2
Catalyseurs hybrides chemo-biologiques

Pour réaliser ces travaux, Centrale Lille s’appuiera sur ses équipes de l’Unité de Catalyse et Chimie du Solide (UCCS – UMR CNRS 8181) et du Laboratoire International Associé franco-brésilien « Energie & Environnement ». L’originalité de ces équipes repose sur une approche pluri-compétences et multi-échelle, très rare au sein d’un même laboratoire, allant de la définition du catalyseur à l’échelle moléculaire jusqu’à sa mise en œuvre dans le réacteur industriel.

 


X
X
X