Demande d'aide exceptionnelle

Demande d'aide exceptionnelle

Afin de soutenir au mieux ses étudiants dans cette situation exceptionnelle de crise sanitaire Centrale Lille a mis en place un fonds d’aide financière d’urgence destiné à accompagner et soutenir les étudiants rencontrant de graves difficultés. Ce dispositif s'adresse uniquement aux élèves-ingénieurs et étudiants de master inscrits à Centrale Lille pour l'année universitaire en cours.

Informations vous concernant

Vous devez obligatoirement utiliser votre adresse en centralelille.fr
Vous êtes *

Nature de la demande

*

Ressources

Cliquez sur le + pour ajouter une ligne
emploi, stage, bourse, contribution de la famille...

Dépenses

Cliquez sur le + pour ajouter une ligne
loyer, transports, abonnements, nourriture...

Votre demande

Vous demandez une aide de *

Les aides déjà perçues

Etes-vous exonéré(e) des droits d'inscription ? *
Avez-vous déjà bénéficié(e) d'une aide exceptionnelle? *

Documents à fournir

  • Une lettre dans laquelle vous exposez précisément vos besoins et difficultés liés à la crise sanitaire
  • Un RIB à votre nom (si c’est le RIB d’un tiers, vous devez fournir une procuration autorisant l’établissement à virer le montant de l’aide sur le compte du tiers)
  • En cas de perte de revenus liée à la cessation d’activité causée par la pandémie, fournir les attestations du ou des employeurs précisant la durée initiale du contrat, la date et les causes de la résiliation
  • En cas de frais exceptionnels, justificatifs de ces frais : factures à votre nom, preuve d’achat, quittance…
  • Tout document permettant d’apprécier la situation

Les documents à fournir doivent être réuni en UN SEUL et UNIQUE dossier PDF, sous l’appellation NOMprénom.pdf

Taille de téléchargement maximum : 4 Mo
Attestation sur l'honneur *
Article 441-7 du code pénal « …est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende le fait : D'établir une attestation ou un certificat faisant état de faits matériellement inexacts. (…) Les peines sont portées à trois ans d'emprisonnement et à 45 000 euros d'amende lorsque l'infraction est commise en vue de porter préjudice au Trésor public. »